dimanche 17 février 2013

La chataigne


Hier j'ai utilisé de la farine de châtaigne des Cévennes pour rafraîchir ma levure faite maison et j'ai réalisé avec un petit sourire que - comme ma  famille - la famille de mon mari a aussi ses origines dans un petit coin de France ou la châtaigne a été longtemps a la base de l’économie locale. 
Ici,  le petit coin se situe dans la Val di Cembra et le village s'appelle Albiano, bien connu aussi pour les mines de porphyre rouge, par la plupart exporté dans le monde entier.

Mais la vallée est aussi connue pour ses dames coiffées (les piramidi di terra), pour le vin et la gastronomie (a Segonzano, s'arreter pour une pause au restaurant Trattoria Bar Alpino), pour le chemin européen de trekking au nom du peintre Duerer....
Pour revenir à la châtaigne  voici mon castagnaccio, petit gâteau a base de farine de châtaigne (500 gr dans 750 ml d'eau), huile extra vierge d'olive (4 c.à s.), raisin sec 100 gr, pignon de pin 100 gr, romarin. Très bon, vite cuisiné, adapté aux cœliaques, pas très calorique.

Enregistrer un commentaire