dimanche 24 février 2013

GAS

Peu après notre retour en Italie, j' i eu la chance de pouvoir accéder à un GAS, groupe d'achat solidaire, pour produits à Km 0 et biologique....

Il y en a un peu partout, sur Paris dans le coin où nous habitions l’accès au groupe se faisait sur liste d'attente (sob) et l'alternative aux grandes surfaces se jouait donc sur les marchés  du quartier....

 Ici, le réseau est bien développé. Le seul hic semble être la dimension: au delà d'un certain nombre de familles, le groupe travaille moins bien et doit donc se diviser en deux, le problème principal étant  la taille des commandes, les payements, la gestion de la réception de la marchandise qu'est bien sur assurée par des volontaires.....

Cela explique pourquoi j'ai eu connaissance du GAS local (qui a 3 ans, il éxistait donc déjà avant notre départ pour la France) seulement sur invitation, d' une copine par ailleurs......

Bref, entre autre hier nous avons retiré la commande de viande de boeuf  dans une ferme qui assure aussi l’accueil des enfants de maternelle pour connaitre les animaux de la basse court. Bien sympathique  sauf que après vaches, moutons et leurs bébés, cheval, lapins, chien berger, ânes, poules & c.   à la fin de la visite ma fille aînée a décidée que elle n'aime pas manger toutes ces jolies petites bêtes....

Porte ouvèrte à la ferme le 5 mai.

Enregistrer un commentaire