mercredi 8 mai 2013

Vive l' Europe-part II

Et c' est pas fini!

Part one par  ici.

J' ai donné le formulaire U1, fourni par l'Assedec en temps record compte tenu de la situation (chapeau!),  au Patronato pour faire appel à la première décision de l' Inps.
En 2 semaine je reçois un courriel électronique (!) m' informant que l' Etat italien ne reconnait aucune indemnisation de chômage en cas de demission volontaire.

Comment???     Stop!!!

Récapitulons:

  • la France me donne un formulaire U2 (européen, donc) qui reconnait la démission pour mutation du conjoint tout à fait légitime et donnant droit aux indemnisations de chômage  droit aussi reconnu par l'Union Européenne et selon les conventions entre les états donnant le droit à un minimum de 3 mois d’indemnité.
  • l'Italie n'en veut pas et demande un formulaire U1 (attestation des périodes travaillés à l' étranger et la motivation justifiant la demission)
  • suite à ce dernier document, l' Inps me répond "picche, niet, nada de nada, nein, no"
J' ai comme l' impression que quelqu’un n' a pas fait son boulot......

PS: réponse partielle aujourd'hui, la petite cerise sur le gâteau (à l' italienne, ils l' ont cuisiné eux mêmes):  "la France ne prévoit pas le droit aux indemnités de chômage en cas de demissions volontaire..."  ehm..." et donc pour l' Italie c'est pareil"  ehm...  Alors la, ils ont besoin d' un interprete, je crois.... pas croyable...

Il va y avoir une Part 3, c'est sure et certain maintenant.
Enregistrer un commentaire